Articles

Affichage des articles du mars, 2017

Il nous faudra aller voter

Image
L'offre politique de ces présidentielles 2017 ne vous fait pas envie ?
Confidence pour confidence : à moi non plus.

Je crois fermement que votre envie, mon envie n'est pas l'enjeu de cette élection.
L'enjeu, c'est que votre dégoût et le mien ne conduise pas à céder la France à une brigue.

"Tous pourris ?"
Si vous le dites...
Mais dans ce cas, vous devrez admettre que "tous" ne sont pas "pourris" au même degré.

Prenons le "degré de pourriture" comme un indicateur, puisque c'est votre idée.
Pour le calculer, prenons les affaires judiciaires, bien sûr.
Les reniement tactiques.
Les mensonges.

Mais surtout, regardons l'appareil qui se cache derrière chaque candidat-e.
Mesurons bien la capacité de chacune de ces équipes à flinguer, par incompétence, manipulations ou coups de force, l'infrastructure d'un pays qui ne va pas bien. De ce point de vue, le FN est de loin la plus épouvantable escroquerie, la plus dangereu…

« Les débats télévisés sont un moment d’adoubement archaïque »

LE MONDE | 20.03.2017 à 17h33 • Mis à jour le 20.03.2017 à 19h30 | Propos recueillis par Marc-Olivier Bherer


Dans le passé, comment se sont déroulés les débats présidentiels à la télé ? Qu’est-ce que celui-ci a de différent ?

Le premier débat a lieu en 1974 avant le second tour qui allait opposer Valéry Giscard d’Estaing et François Mitterrand. Même si chacun se souvient de cette pique lancée par Giscard, « Vous n’avez pas le monopole du cœur », l’échange relevait davantage de la bataille d’experts que de l’échange de petites phrases. Chacun a critiqué le programme de l’adversaire, sa capacité à rassembler, à disposer d’une majorité. Le ton était très technique, chiffres, règles et dates à l’appui. Et il n’y avait aucun « fact checking » [vérification des faits] : les journalistes présents sur le plateau n’ont pas eu le droit d’intervenir ! La formule choisie ne permettait pas à Jacqueline Baudrier et Alain Duhamel de poser la moindre question. C’était la condition expresse sur laquelle…